Les tickets restaurants : les règles

Par
Les tickets restaurants : les règles Ce sont les chèques restos, les tickets restaurants ou encore les chèques restaurants, ou même les chèques déjeuner, tous ces titres restaurants permettent aux personnes bénéficiaires de manger pas cher, ou à moindre coût, essentiellement au déjeuner, bien que les tickets restaurants soient utilisables également en soirée au restaurant.

L’ensemble des titres restaurant bénéficie d’avantages sociaux et d’avantages fiscaux, tant pour les particuliers qui ne payent pas d’impôt sur cet avantage, que pour les employeurs qui économisent ainsi sur les charges patronales.

Les ticket-restaurant sont acceptés pratiquement de partout (le commerçant n’a aucune obligation de les accepter), tant dans les boucheries, les charcuteries, les boulangeries, les sandwicheries, les restaurants, les fast food et les grandes surfaces.

Les règles sont de payer avec deux tickets restaurant maximum par personne, et exclusivement pour de la nourriture : plats cuisinés, plats chauds, et tout ce qui permet à un salarié de manger.

Depuis mars 2010, la loi étend l’utilisation du titre-restaurant aux fruits et légumes, ce qui s’applique aussi bien aux grandes surfaces qu’aux détaillants sur les marchés.

Qui peut bénéficier des titres restaurants ? Tous les salariés, dont les horaires de travail sont entrecoupés d’une pause déjeuner, peuvent prétendre aux chèques restaurant, à raison d’un chèque par jour travaillé.

Le principe du ticket resto est très intéressant puisque l’employeur verse pour 50% du montant du chèque restaurant et l’employé l’autre moitié, ce qui permet de déjeuner à moitié prix.